Facteurs Socio-Economiques Influençant L’adoption de Coton Biologique au Nord- Est du Bénin: Cas de la Commune de Kandi

Fabrice K. DOSSA, Yann E. S. MIASSI

Abstract


La production biologique est l’une des sérieuses options à considérer pour assurer la sécurité alimentaire et limiter significativement les risques d’intoxication provoqués par les produits chimiques. Elle est d’autant plus importante pour les pays en voie de développement à l’instar du Benin où l’agriculture, un des piliers de l’économie reste fortement dépendante des pesticides chimiques. L’objectif visé par cette étude est d’analyser l’adoption de la production du coton biologique dans la commune de Kandi (Nord-Est du Benin). Au total 143 producteurs de coton ont été enquêtés dont 70 producteurs de coton biologique et 73 producteurs de coton conventionnel. Les données ont été collectées à l’aide d’entretiens individuels basés sur des questionnaires. L’analyse de l’adoption du coton biologique réalisée à l’aide d’un modèle de régression logistique a montré que les caractéristiques socio-économiques des producteurs ainsi que la distance entre les champs et les ménages des producteurs sont les principaux facteurs qui influencent leur choix de produire ou non le coton biologique.  Les femmes préfèrent plus la production biologique que celle conventionnelle. Cela leur permet non seulement de ne plus dépendre de leur mari pour les intrants mais aussi d’avoir leurs propres champs. Les producteurs ayant pour activité principale l’agriculture, possédant un nombre d’actifs agricoles élevé, et accédant au crédit sont plus susceptibles d’adopter le coton biologique. De même, les producteurs ayant leurs champs proches de leur maison sont plus favorables à cette production que ceux dont les champs sont trop éloignés. 


Keywords


Adoption, facteurs socio-économiques, coton biologique, Nord- Est, Bénin.

Full Text:

PDF

References


A. Gbetoenonmon et J. Gbeffo, « Rapport d’étude sur les stratégies de financement de la Banque Mondiale dans le secteur agricole au Benin », Cotonou, Bénin, p. 49, 2016.

ONS, « bilan de la campagne transitoire 2012-2013 », Cotonou, Bénin, pp. 1-11, 2013.

H. M. Batamoussi, I. Moumouni, et S. B. J. Orou Tokore Mere, « Contribution à l ’ amélioration des pratiques paysannes de production durable de coton ( Gossypium hirsutum ) au Bénin : cas de la commune de Banikoara », Int. J. Biol. Chem. Sci., vol. 9, no 5, pp. 2401-2413, 2015.

V. A. Houndekon, « Analyse comparative des systèmes de production du coton biologique et du coton conventionnel au Bénin », Bénin, pp. 1-13, 2010.

A. Hougni, P. C. Kpadé, et A. C. Djihinto, « Culture biologique du cotonnier et commerce équitable du coton : Deux approches de niche », Bull. la Rech. Agron. du Bénin, no 229, p. 884, 2012.

CNUCED, « coton- Un profil de produit de base par INFOCOMM », Genève, p. 42, 2016.

S. C.-G. Assogba, « Représentations de l’environnement et adoption des pratiques durables de production par les cotonculteurs du Bénin. », Dissertation originale présentée en vue de l’obtention du grade de docteur en sciences agronomiques et ingénierie biologique, Universite de Liège, p. 221, 2014.

ONS, « Etude de reference de la mise en place du fonds de lissage du prix d’achat du coton graine au Benin », Rapport provisoire, Cotonou, Bénin, pp. 1-73, 2015.

J. F. McDonald and R. A. Moffitt, « The uses of Tobit analysis », Econ. Stat. Rev., vol. 62, no 2, p. 318‑321, 1980.

T. Amemiya, « Qualitative response models: a survey », J. Econ. Lit, no 19, p. 1483‑536, 1981.

G. S. Maddala, « Limited-Dependent and Qualitative Variables in Economics », New York, Cambridge University Press, pp. 257-291, 1983.

S. Belaidi, « Les determinants de choix de l’irrigation localisee par les exploitants de la Mitidja », Mémoire de Master, El harraoh, Alger, p. 131, 2012.

D. N. Gujarati, « Basic econometrics », 4th Ed, the McGraw-Hill companies, New York p. 1002, 2004.

CIMMYT, « The adoption of agricultural technology: A guide for survey design », CIMMYT Economics Program, Mexico, CIMMYT, p. 98, 1993.

D. S. Tovignan, and E. Nuppenau, « The women labor allocation dilemma in organic cotton production in Benin: Using a nonlinear programming model for decision making », Conf. Int. Agric. Res. Dev., Stuttgart-Hohenheim, Oct. 11-13, pp. 1-8, 2005.

L. C. Glin, A. P. J. Mol, P. Oosterveer, and S. D. Vodouhê, « Governing the transnational organic cotton network from Benin », Glob. Networks, vol. 12, no 3, pp. 333‑354, 2012.

E. Sodjinou, L. C. Glin, G. Nicolay, S. Tovignan, and J. Hinvi, « Socioeconomic determinants of organic cotton adoption in Benin, West Africa », Agric. Food Econ., vol. 3, no 12, p. 22, 2015.

I. Moumouni, M. N. Baco, S. Tovignan, F. Gbèdo, G. S. Nouatin, S. D. Vodouhê, and

U. Liebe, « What happens between technico-institutional support and adoption of organic farming? A case study from Benin », Org. Agric., vol. 3, no 1, pp. 1‑8, 2013.

G. Lawin, « Analyse des determinants de l’adoption et de la diffusion du dispositif amélioré d’étuvage du riz dans la commune de glazoué », Universisité d’Abomey-Calavi, Bénin, p. 112, 2006.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2018 Fabrice K. DOSSA, Yann E. S. MIASSI

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.