Les Asymétries Frontalières : Contribution à la Recherche d’un Concept d’Analyse Géopolitique du Bénin dans le Sous-Bassin Médian Transfrontalier de l’Okpara

Alfred ONIBOUKOU, K. Euloge AGBOSSOU

Abstract


Cette contribution propose d'interroger la géopolitique du Bénin par rapport aux transformations structurelles et dynamiques économiques des espaces transfrontaliers dans le sous-bassin médian de l’Okpara à partir des asymétries frontalières. Le concept d’asymétrie frontalière est placé au centre de l’analyse afin de mettre en lumière la transplantation d’une forte communauté béninoise allochtone sur la rive gauche de l’Okpara en territoire nigérian à des fins d’exploitations agricoles. La méthodologie employée fait appel à des techniques liées au continu comme au discontinu spatial (arbre à problèmes, arbre à objectifs). Par rapport à la colonisation de la rive gauche par les migrants venus en majorité des départements de l’Atacora et de la Donga selon la logique de la transplantation frontalière, 6 477 colons agricoles ont été recensés sur la rive gauche nigériane dans 34 localités. Des 34 localités, 19 dépendent du continuum géographique de la commune de Tchaourou (56%), 9 de celle de Ouèssè (26%) et 6 de celle de Savè (18%). Sont dénombrés 824 chefs de ménage dont 406 dans le continuum géographique de la commune de Tchaourou (49%), 276 pour Ouèssè (34%) et 142 pour Savè (17%). Les migrants sont issus de 14 groupes sociolinguistiques. Ils ne sont pas sécurisés sur les terres qu’ils exploitent. 74% y ont accès par location, 25% par métayage et 1% par achat. En revanche, aucun migrant agricole d’origine nigériane n’est installé sur la rive droite béninoise de l’Okpara à des fins d’exploitations agricoles. Ce déséquilibre et cette inégalité en matière d’occupation des rives de l’hydrosystème-frontière de l’Okpara intégrant les asymétries frontalières ont montré les limites de la géopolitique du Bénin par rapport à celle de son voisin le Nigeria.


Keywords


Frontière, asymétrie frontalière, sous-bassin médian transfrontalier de l’Okpara, analyse géopolitique

Full Text:

PDF

References


ADAM, K. S. et BOKO, M., (1983): Le Bénin, Edition/EDICEF, SODIMAS, Cotonou, 95 p.

ATLAS MONOGRAPHIQUE DES COMMUNES DU BENIN, (2006): Départements Atacora-Donga, Zou-Collines et Borgou-Alibori, Bénin, Cotonou 171p.

BAKO A. N., (2004): Histoire du peuplement de l’île de Lété : des origines à 1960, pp 6-36.

CLÉMENT-NOGUIER S., (2003): « Sécurité du fort contre asymétrie du faible » in Revue internationale et stratégique, nº 51, automne, p. 89-96.

FOUCHER M., (2007): L’obsession des frontières, Paris, Perrin, 140p.

GROUPE FRONTIÈRE, (2004): "La frontière, un objet spatial en mutation.", EspacesTemps.net, Travaux, 04.10. 2004.

GUICHONNET P. et RAFFESTIN C., (1974): Géographie des frontières, Géographie des frontières. Paris, PUF, Collection SUP « Le Géographe », n° 13 pp. 57-99.

GUILLOT F., (2009): Les asymétries frontalières. Essai de géographie sociale et politique sur les pratiques sociales et les rapports sociaux. Les cas États-Unis / Mexique, Espagne / Maroc, Israël / Liban / Palestine, Thèse de l’Université de Caen, 497 p.

GUILLOT F., (2016): La frontière Mexique/États-Unis : asymétries frontalières et contrôle social » in Leriche F., Les États-Unis. Géographie d’une grande puissance. Paris, Armand Colin, Collection U Géographie pp 46-74.

GUILLOT F., (2018): Les asymétries frontalières. Contribution à la recherche d’un concept opératoire d’analyse géopolitique de la mondialisation, L’Espace Politique. Maître de conférences Université de Caen Normandie, 42p.

HARRIS-FRANCE L., (1987): Sondage Être français selon vous, in Éducation civique en France Ve République, mai 1989, Paris, 122 p.

INFRE, (2003): Guide et manuel pédagogique d’enseignement secondaire au Bénin, Porto-Novo, 45 p.

METZ S., JOHNSON II D. V., (2001): Asymmetry and U.S. Military Strategy : Definition, Background and Strategic Concepts, Londres, Strategic Studies Institute, US Army war College, Janvier, 30 p.

MINISTERE DE L’INTERIEUR’ DE LA SECURITE PUBLIQUE ET DES CULTES (MISPC), (2012): Politique Nationale de Développement des Espaces Frontaliers, Livre blanc, Cotonou, 232 p.

ODJOUBERE J., (2014): Pressions sur les espèces végétales ligneuses de la série de protection de la forêt classée des Monts Kouffé au Bénin, Thèse de Doctorat unique en Géographie et Gestion de l’environnement, Université d’Abomey-Calavi, 175 p.

RAFFESTIN C., (1980): Pour une géographie du pouvoir. Préface de R. Brunet, Paris, Libraires techniques, Cahiers de géographie, 249 p.

RENARD T., (2013): Frontières et espaces frontaliers dans le monde in Penser l’espace. All Rights Reserved. Magazine Premium, pp 26-82.

SECRETARIAT PERMANENT DE LA COMMISSION NATIONALE DES FRONTIERES (SP-CNF), (2008): Mémorandum sur les frontières internationales du Bénin, Cotonou, 35 p.

RITAINE E., (2009): La barrière et le checkpoint : mise en politique de l’asymétrie », Cultures & Conflits, n° 73, printemps, URL, 26 p.

ROSIERE S., RICHARD Y., (2011): Géographie des conflits armés et des violences politiques, Paris, Ellipses, 229 p.

VANDERMOTTEN, C., (2004): Géopolitique de la vallée du Sénégal : les flots de la discorde. Paris, L’Harmattan, 166 p.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2020 Alfred ONIBOUKOU, K. Euloge AGBOSSOU

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.