Perceptions des Populations Rurales des Forets Sacrées dans l’Arrondissement de Dangbo au Benin

KOMBIENI M’Bouaré Frédéric

Abstract


Résumé

Le Bénin abrite un grand nombre de forêts sacrées qui, au fil des années, se sont révélées comme des forêts reliques très importantes puisqu’elles ont pu conserver durablement un potentiel élevé de la biodiversité. L’objectif de la présente recherche est d’analyser les perceptions des populations rurales des forêts sacrées dans l’arrondissement de Dangbo au Bénin. Pour atteindre cet objectif, l’approche méthodologique adoptée a consisté à la collecte des données, leur traitement ainsi que l’analyse des résultats. A cet effet, 86 personnes ont été enquêtées dont 10 sages, 15 adeptes, 5 dignitaires et 56 personnes au niveau de la population du milieu de recherche. La démarche stigmatiste de Braun-Blanquet (1932) et la technique de choix aléatoire ont été les principales méthodes utilisées. L’ensemble des données collectées ont été traitées à l’aide du tableur Excel version 2013.

Les résultats obtenus montrent que l’arrondissement de Dangbo abrite plusieurs types de forêt que sont les forêts vodoun et les forêts des sociétés secrètes. Il ressort que 50,50 % des espèces végétales de ces forêts sont utilisées en médecine traditionnelle, 21 % dans l’artisanat et la construction, 19 % en alimentation et 9,5 % magico-religieux. Par ailleurs, la recherche de terres cultivables, l’exploitation forestière, les feux de brousse, l’extension des habitations et l’influence des religions étrangères sont autant les facteurs de dégradation des forêts sacrées. Face à cette situation, les stratégies de sauvegarde de celles-ci ont été adoptées.

Mots clés : Dangbo, forêts sacrées, perceptions, populations rurales

Abstract

Benin is home to a large number of sacred forests which, over the years, have proved to be very important relict forests as they have been able to sustainably conserve a high potential for biodiversity. The objective of this research is to analyse the perceptions of rural populations of the sacred forests in the Dangbo district of Benin. To achieve this objective, the methodological approach adopted consisted of data collection, data processing and analysis of the results. To this end, 86 people were surveyed, including 10 elders, 15 followers, 5 dignitaries and 56 people from the research community. The Braun-Blanquet stigmatizing approach (1932) and the random selection technique were the main methods used. All of the data collected was processed using the Excel spreadsheet version 2013.

The results obtained show that the Dangbo district is home to several types of forest, including vodoun forests and forests belonging to secret societies. It emerges that 50.50% of the plant species in these forests are used for traditional medicine, 21% for handicrafts and construction, 19% for food and 9.5% for magico-religious purposes. In addition, the search for cultivable land, logging, bush fires, the expansion of housing and the influence of foreign religions are all factors in the degradation of sacred forests. Faced with this situation, strategies to safeguard them have been adopted.

Keywords: Dangbo, sacred forests, perceptions, rural populations


Keywords


Dangbo, sacred forests, perceptions, rural populations

Full Text:

PDF

References


AGOSSA Noé Aristide Sèton, 2013 : Répertoire des Forêts sacrées dans les Départements de l’Ouémé et du Plateau. PIFSAP, 68 p.

AGOSSOU Christophe, 2012 : Gouvernance des forêts sacrées dans la commune de Toviklin. Mémoire de Maîtrise, DGAT/FASHS/UAC, 73 p.

ALI Rachad Kolawolé Foumilayo Mandus, ODJOUBERE Jules, TENTE Brice et SINSIN Brice, 2014 : Caractéristiques floristiques et analyse des formes de pression sur les forêts sacrées ou communautaires de la Basse vallée de l’Ouémé au sud-est du Bénin. Afrique Science, 10 (2), pp.243-257.

BOYSEN Guy, 2008. La gestion durable des ressources naturelles au niveau communal, 56 p.

KOKOU Kouami et SOKPON Nestor, 2006 : Les forêts sacrées du couloir du Dahomey. Bois et Forêts des tropiques, N°288, pp.16-23.

KOUTCHIKA Joseph, 2013 : Rapport de l’étude socioéconomique sur les ressources naturelles des sites ramsar 1017 et 1018 du Bénin réalisé dans le cadre de l’avant-projet ppd 165/12 (f). Cercle pour la Sauvegarde des Ressources Naturelles, 85 p.

KOY KYALE Justin, MAINDO Alphonse et NGONGA Monga, 2017 : Pratiques traditionnelles de conservation de la nature à l’épreuve des faits chez les peuples riverains de la réserve de biosphère de Yangambi. European Scientific Journal, éditions vol 13(8), pp.328-354.

LAMBIN Eric, GEIST Helmut et LEPERS Erika, 2003 : Dynamique des changements d'utilisation et de couverture des terres dans les régions tropicales. Examen annuel de l'environnement et des ressources, vol. 28, no 1, p. 205-241.

Projet d’Intégration des Forêts Sacrées dans le système des Aires Protégées, 2013 : Plan d’aménagement et de gestion simplifié de la forêt sacrée de Badja, 50 p.

SAMBIENI Kouagou Raoul, TOYI Mireille Scholastique et MAMA Adi, 2015 : Perception paysanne sur la fragmentation du paysage de la Forêt classée de l’Ouémé Supérieur au nord du Bénin. VertigO, Volume 15 Numéro 2.

SOUMAH Fodé salifou, 2018 : Les forêts sacrées de Guinée : intégration de l'Écologie pour la conservation d'un patrimoine national. Thèse de Doctorat en SDU2E, l'Université Toulouse 3 - Paul Sabatier, 213 p.

YAMEOGO Lambert, 2019 : Le patrimoine méconnu des bois sacrés dans la ville de Koudougou (Burkina-Faso) : de la connaissance à la sauvegarde, pp.72-90.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2020 KOMBIENI M’Bouaré Frédéric

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.